Pêche à la Mouche

peche a la mouche

Tous nos articles pour pêcher à la mouche

Appelée également pêche au fouet, la pêche à la mouche est adoptée aussi bien par les pêcheurs débutants que les pêcheurs confirmés.
Vous trouverez tout le matériel dont vous aurez besoin pour la pêche à la mouche à l’Empire de la Pêche. Nous vendons des équipements de pêche comme la canne à mouche et le moulinet qui va avec, des mouches artificielles comme la nymphe, le streamer ou la mouche sèche pour leurrer le poisson ainsi que divers accessoires comme les boîtes à mouche, l’épuisette et le gilet de pêche.

Comment pêcher à la mouche efficacement ?

Que vous souhaitiez pêcher une truite en eau douce ou un bar en mer, la pêche à la mouche peut toujours convenir.

Les pêches à maîtriser

Avant de parler du matériel de pêche, il est important de maîtriser les techniques à appliquer. L’approche est la plus importante pour ne pas faire fuir les poissons. Et le posé joue un rôle important là-dessus pour rester discret. Adoptez les positions décalées, plaquées, courbes ou cloches, exclusivement à l’amont du poisson à approcher.

Côté technique, on a le choix entre pêche en nymphe, au streamer et en sèche. À choisir en fonction des comportements du poisson. Après, on peut proposer des leurres sous l’eau ou sur l’eau, petites ou grandes, légères ou lourdes. Il faut également tenir compte de la profondeur des postes et des vitesses de courant.

L’équipement nécessaire pour pêcher à la mouche

La pêche à la mouche requiert un matériel assez puissant, mais également polyvalent. Vous pouvez utiliser une canne de 9,6 soie 4/5 T44 ou T47 ou encore une canne de 10 soie 4/5, quelle que soit la technique de pêche adoptée : pêche en nymphe, pêche à vu et pêche au fil. Néanmoins, une soie de 4 est plus discrète qu’une de 5 pour réussir votre pêche à la mouche.

Si vous effectuez une pêche à la mouche au fil, une canne de 9 pieds soie est plus efficace qu’une de 10 pieds pour garantir un ferrage plus rapide. Enfin, il faut bien choisir le profil de la soie :

  • DT : double taper : plus fin et idéal pour les rivières rapides puisqu’il est moins résistant au courant.
  • WF : weight forward : parfait pour les rivières lentes.

Les mouches artificielles

Il faut choisir la mouche en fonction du goût alimentaire du poisson à pêcher : larves, nymphes ou encore insectes volants. Prenez le temps d’observer les préférences du poisson à draguer avant de choisir l’imitation parfaite de sa nourriture. Sinon, optez pour les couleurs naturelles des nymphes comme le noir, le brun, le gris, l’acajou, l’olive claire ou foncée.

La technique essentielle pour la pêche à la mouche

La technique de la pêche à la mouche tourne autour de 3 axes principaux. D’abord, vous devez vous trouver à bonne distance de votre cible. Pour ne pas la rater, conservez une distance maximale de 12 mètres. Ensuite, il faut choisir la bonne taille de la mouche. Son poids doit lui permettre d’évoluer de manière fluide dans le poste nutritionnel du poisson. Enfin, la mouche doit suivre le sens de la veine de l’eau pour que la dérive se passe correctement. Pour cela, placez le bas de ligne et la soie dans l’axe de la veine.

lire plus